Challenge Cup Brive - Enisei : un CAB sérieux empoche le bonus face à Enisei (38-18)
Publié le samedi 17 décembre 2016 à 12:07

Après un match aller bien négocié, Brive doit continuer dans la même voie avec cette réception d'Enisei. Rigueur, application et plaisir doivent être les maitres mots de cette partie. Le CAB est en quête d'un quart de finale et cela passe par une victoire bonifiée face à une équipe russe en progrès. Après 80 minutes, la mission est accomplie pour les joueurs corréziens.

Après leur victoire, les joueurs du CA Brive dressent une haie d'honneur à l'équipe d'Enisei-STM

Pour cette rencontre, Brive change pratiquement tout son XV de départ ne gardant que 5 joueurs alors que Enisei, c'est tout le contraire : il n'y a que 2 changements pour débuter la rencontre.

Première période : Brive fait le métier

Il y a une semaine, Brive avait commencé tambour battant la rencontre en inscrivant un essai dès la première minute. Disons que les russes ont retenu la leçon. Ce sont eux qui se portent à l'attaque en premier et ils récoltent une première pénalité. Kushnarev ouvre le score pour Enisei (0-3, 1'). Brive veut réagir aussitôt et obtient à son tour une pénalité pour une faute au sol. De retour de blessure, Thomas Laranjeira se charge du but mais manque cette première tentative. Brive ne trouve pas d'espaces dans le rideau défensif russe, dense et agressif. Alors qu'on se prépare à disputer la première mêlée, Enisei connait son premier coup dur en perdant son 2e ligne Saulite sur blessure (6'). Whetton trouve un espace dans la défense adverse et rentre dans les 22 russes. Le CAB met la pression et provoque la faute volontaire de Gachechiladze qui écope d'un carton jaune (8'). Malgré l'infériorité numérique, Enisei se sort de ce premier temps fort et se montre même dangereux en attaque. Par rapport à ce qui s'est passé il y a une semaine, Enisei montre clairement un tout autre visage. La puissance des avants va tout de même faire la différence. Les "gros" remportent une nouvelle mêlée et Enisei perd un nouveau joueur sur blessure (Zykov, 13'). A la suite de la pénaltouche, Brive envoie Koyamaibole à la charge, le fidjien en profite pour fixer plusieurs défenseurs. Belle lecture de jeu de Lobzhanidze qui ouvre sur le bon côté. Les 3/4 jouent le surnombre pour offrir à Masilevu le premier essai de la rencontre (7-3, 14'). De retour de suspension, Lapeyre a de l'énergie à revendre et s'échappe. Il est repris dans les 22 adverses et Enisei se met à la faute. La tactique est alors connue : pénaltouche bien captée, le maul se forme et avance. C'est alors que Johan Snyman part petit côté pour inscrire le 2e essai de son équipe (14-3, 21'). L'entame a été un peu compliquée mais Brive a désormais la main sur la rencontre. Attention tout de même à la réaction d'Enisei. Les russes reviennent dans le camp briviste mais sont repoussés par la défense. Ils obtiennent cependant une pénalité mais leur buteur manque la cible. Le temps fort russe se poursuit et les brivistes se mettent à la faute un peu trop souvent. L'arbitre avertit de l'approche du carton jaune. Mais le CAB se remet dans le droit chemin et se sort de la pression. Vasil Lobzhanidze s'échappe et s'approche de l'en-but, il tente de servir Benito Masilevu mais Gaisin commet un en-avant volontaire qui lui vaut un carton jaune (30'). Après plusieurs tentatives stoppées par la défense russe à 5 mètres, Brive fait appel à Sisa Koyamaibole qui casse le plaquage et va marquer le 3e essai du CAB (21-3, 31').

Le 3e ligne du CA Brive Sisa Koyamaibole marque le 3e essai du CAB face à Enisei-STM

Sisa Koyamaibole rapproche le CAB du bonus offensif face à Enisei

 

Sans trop forcer, Brive s'approche de l'objectif, à savoir le bonus offensif. L'arbitre avait prévenu Brive il y a quelques minutes et sort le carton pour Wilhelm Steenkamp (38'). La défense briviste repousse l'attaque russe mais Enisei récupère une pénalité pour plaquage haut. Kushnarev inscrit sa 2e pénalité mais Enisei est mené 21 à 6 à la pause avec déjà 3 essais pour les brivistes. Plus qu'un et c'est le bonus.

 

Deuxième période : Brive termine le travail

Brive attaque bien la seconde période. Lobzhanidze puis Ngwenya déchirent le rideau défensif russe mais les deux actions ne vont pas au bout. Laranjeira est tout près de marquer ce 4e essai mais il est battu à la course par les défenseurs russes qui sauvent l'essai. La pression est forte et Enisei va craquer. Les fautes s'accumulent et nouveau carton jaune, cette fois pour Krasylnyk (50'). S'ensuit une succession de mêlées, de fautes, de mêlées ... Si les avants veulent terminer le boulot, ce sont finalement les 3/4 qui vont le faire. La défense est fixée dans l'axe et ne parvient pas à se replacer rapidement sur les extérieurs. Lapeyre joue parfaitement le 2 contre 1 avec Ngwenya qui inscrit l'essai du bonus (26-6, 53'). Vague de changements à Brive qui va profiter à Enisei. Pour l'honneur, les avants pilonnent la ligne et vont inscrire un essai en force par Magomedov (26-11, 55'). Le match tombe dans du hourra rugby, avec quelques fantaisies et d'approximations. Brive a baissé la puissance du moteur mais est toujours capable de belles fulgurances. Les 3/4 se régalent et leur vitesse pose de gros problèmes à la défense d'Enisei. Bien décalé par Julien Ledevedec, Takudzwa Ngwenya est un poison. Il échappe à son défenseur, accélère et va s'offrir un doublé dans cette rencontre (33-11, 63').

Takudzwa Ngwenya, l'ailier du CA Brive, a fait parler toute sa classe contre Enisei-STM, inscrivant notamment 2 essais et en étant élu homme du match

Élu homme du match, Takudzwa Ngwenya a fait mal à la défense russe

 

Petite frayeur cependant quelques minutes plus tard pour l'ailier américain. Simplikevich dépose le long de la ligne de touche successivement Ngwenya et Lapeyre avant d'être repris par Galala mais Ngwenya se plaint de la cuisse. A surveiller. Julien Ledevedec peut s'offrir le 6e essai mais alors qu'il est tout seul, il ne contrôle pas la transversale qui lui est adressée. Mais il se fera pardonner dans la foulée. Nouvelle accélération dans son couloir de Ngwenya (qui va mieux), le jeu rebondit côté opposé et Julien Ledevedec s'étire de tout son long pour marquer son essai, le 6e du CAB ce soir (38-11, 78'). A la sirène, Enisei profite d'un relâchement sans conséquence des brivistes pour inscrire son 2e essai en force, toujours par Magomedov, mais le match est plié, la victoire bonifiée assurée pour Brive qui s'impose 38 à 18.

 

Fiche technique

 

Brive : 6 essais par Masilevu (14'), Snyman (21'), Koyamaibole (31'), Ngwenya (53', 62') et Ledevedec (78') ; 4 transformations (15', 22', 31', 63') de Laranjeira ; 1 carton jaune : Steenkamp (38')

1 Lavergne (53' Devisme) - 2 Ribes (53' Acquier) - 3 Buys (53' Bekoshvili) - 4 Steenkamp - 5 Snyman - 6 Whetton (56' Ledevedec) - 7 Hirèche (Cap) - 8 Koyamaibole - 9 Lobzhanidze (55' Delarue) - 10 Laranjeira (70' Péjoine) - 11 Masilevu - 12 Burotu (63' Galala) - 13 Tuatara - 14 Ngwenya - 15 Lapeyre

 

Enisei : 2 essais par Magomedov (55', 80') ; 1 transformation (80') et 1 pénalité (1') de Kushnarev ; 3 cartons jaunes pour Gachechiladze (8'), Gaisin (30') et Krasylnyk (50')

1 Polivalov (54' Morozov) - 2 Selskii (54' Magomedov) - 3 Zykov (13' Grey) - 4 Saulite (6' Elgin) - 5 Krasylnyk - 6 Gachechiladze - 7 Gargalic (60' Temnov) - 8 Rudoi - 9 Shcherban - 10 Kushnarev - 11 Simplikevich - 12 Gerasimov - 13 Baranovs - 14 Halse (75' Kurashov) - 15 Gaisin

 

En bref

Comme au match aller, Brive a été sérieux, appliqué et a fait le travail. On ne demandait pas moins au leader de la poule 3 qui confirme sa place et se positionne idéalement pour accéder à la suite de la compétition. Avec 6 essais marqués, les brivistes accumulent de la confiance pour la suite de la saison. Cela a permis de relancer certains joueurs absents depuis plusieurs semaines (Snyman, Laranjeira, Lapeyre) et de confirmer le talent d'autres (Lobzhanidze, Ngwenya). Notons quand même la qualité d'Enisei. Certes, ce n'est pas la meilleure équipe d'Europe mais elle a de la qualité et du coeur. A force d'accumuler de l'expérience en Challenge (n'oublions pas que ce n'est que sa 2e participation), elle risque en embêter plus d'un. Pour Brive, désormais place au Top 14 avec 3 matchs importants : Lyon, Stade Français et Grenoble.

 

Les joueurs du CA Brive se regroupent pendant un arrêt de jeu durant la rencontre de Challenge Cup contre Enisei-STM  Touché à la cuisse, l'ailier du CA Brive Takudzwa Ngwenya se fait soigner mais va reprendre sa place pour disputer la fin de la rencontre contre Enisei-STM

Retrouvez les photos de la rencontre entre Brive et Enisei dans notre album photos

 

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Oyonnax 10 22 Brive
Béziers 27 23 Vannes
Aurillac 16 17 Biarritz
Mont de Marsan 48 22 Bourg en Bresse
Bayonne 45 15 Massy
Carcassonne 33 24 Provence Rugby
Montauban 9 6 Nevers
Colomiers 15 8 Soyaux-Angoulême
Résultats Top 14