Brive impose sa force face à Angoulême, l'analyse de la rencontre
Publié le mardi 9 octobre 2018 à 06:00

Nouveau test de passage pour Brive avec la réception d'Angoulême qui vient de faire tomber Mont de Marsan. Test réussi malgré des vents contraires mais une grosse solidarité et une montée en puissance semaine après semaine. Le CAB redonne du plaisir à ses supporters.
 

Les points positifs

La victoire du caractère. Le match était bien parti et puis tout est parti de travers. Après une petite période de flottement, Brive s'est remis dans le bon sens et a petit à petit repris les devants au score. S'appuyant sur ses points forts, le CAB a mis du volume et de la puissance dans son jeu et a su faire craquer Angoulême. Il y a eu deux cartons jaunes, deux périodes où les deux clubs étaient à 14 et où les brivistes infligent un 17-0 à leurs adversaires. Physiquement, Brive a tenu la distance malgré 50 minutes à un de moins. Le duel face à Angoulême n'était déjà pas facile au départ mais au bout de 15 minutes, cela ressemblait bien à un match galère d'où Brive n'allait pas s'en sortir. Et bien si, il s'en sort avec la manière et du caractère. Ce début de saison n'est pas forcément très brillant mais au moins, l'équipe a du caractère et ça, c'est bon signe pour la suite.

Les avants. Ce début de saison confirme une chose : Brive est en train de retrouver un pack dominateur. Les "gros" font un chantier à chaque rencontre, concassant la plupart de leurs adversaires. Un peu piqués au vif sur la première mêlée, ils ont rapidement réagi et ont su prendre les clés du camion quelques minutes après l'exclusion d'Olding. Le trio Devisme - Da Ros - Bamba enchainent les grosses performances. Le duo sud-africain Marais - Snyman effectue à la fois un travail de l'ombre parfait et permet à l'équipe d'avancer sur les premiers temps de jeu (cf le premier essai). La 3e ligne est au four et au moulin. So'otala Fa'aso'o commence à faire parler tout son potentiel physique tandis qu'Otar Giorgadze n'est pas le joueur le plus technique mais quelle puissance dégagée par le jeune géorgien. Saïd Hirèche n'a plus besoin d'être présenté, tout comme Dominiko Waqaniburotu. Si Brive garde un niveau de performance aussi élevé du côté de ses avants, la suite de la saison sera radieux.

A nouveau une grosse performance d'Otar Giorgadze

 

Les 3/4. Comment ne pas saluer la performance de la ligne de 3/4 ? Cela a été un bricolage pendant toute la partie. En attaque, Brive évoluait avec un ailier en moins. En défense, c'était plutôt au centre qu'il manquait un homme. Et pourtant, tout avait bien commencé avec cette très belle percée d'Olding. Derrière, Matthieu Ugalde a bien maitrisé le jeu briviste, n'hésitant pas à attaquer régulièrement la ligne. Franck Romanet montre qu'il a du rugby et amène pas mal d'incertitude balle en main. Thomas Laranjeira est de mieux en mieux à l'arrière. Très précis au pied (6/7), il s'installe avec son numéro 15 et devient dangereux dans ses relances. Il provoque le 2e carton charentais. S'il reste à gommer des imperfections, David Delarue gagne du temps de jeu et de l'expérience. Il s'offre un essai tout en force au milieu de la deuxième période qui crée définitivement le break en faveur de son équipe. En seconde période, Benjamin Pètre a eu droit à environ une vingtaine de minutes. S'il se rapproche de son niveau, sa puissance ne sera pas de trop chez les 3/4.

Précis au pied, tranchant en attaque : Thomas Laranjeira continue son très bon début de saison

 

Les points négatifs

Le manque de maitrise. En tant que cador annoncé de cette Pro D2, Brive doit savoir garder ses nerfs et montrer plus de maitrise. Le match débute bien alors qu'arrive ce "double" plaquage cathédrale d'Olding (sur Laforgue et sur lui-même). Ce carton rouge aurait pu couter très cher au CAB dans un match à sa portée mais comme nous l'avons dit ci-dessus, le reste de l'équipe a fait front et a été solidaire pour arracher la victoire. Brive a eu l'occasion à plusieurs reprises de "tuer" le match mais la porte est toujours restée entreouverte pour Angoulême. Les charentais, au moment de l'essai de Delarue, étaient dans le dur et pas loin de craquer définitivement. Brive n'a pas su rester dans l'avancée. En fin de match, alors que la victoire est assurée et que le bonus offensif est hors de portée (2 essais en 5 minutes, c'est compliqué !), une bagarre générale éclate et deux joueurs sont expulsés. Brive ne peut pas avoir les nerfs qui lâchent comme ça. Brive se doit d'avoir de la glace dans les veines.

 

En conclusion

Une victoire et c'était la 2e place pour le vainqueur. Angoulême a joué son jeu mais n'a rien pu faire pour contrer la puissance briviste. Rapidement réduite à 14 et menée quelques minutes plus tard, l'équipe du CAB ne s'est pas trop affolée et les avants ont remis la marche avant. Assez impensable au départ, le bonus offensif s'est approché pour finalement s'éloigner à l'heure de jeu. La victoire est belle mais la note est salée avec l'absence sur suspension pour plusieurs semaines de Stuart Olding et Seva Galala. Attention à l'indiscipline qui s'est avérée couteuse ces dernières années.

 

Photos : Breniges FM

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 15
Béziers 12 9 Nevers
Vannes Biarritz
Soyaux-Angoulême Provence Rugby
Massy Colomiers
Brive 52 14 Bourg en Bresse
Bayonne Aurillac
Mont de Marsan Carcassonne
Oyonnax Montauban
Résultats Top 14