Brive reste en chantier mais il y a du mieux, l'analyse du match
Publié le lundi 4 décembre 2023 à 06:00

Ce match face à Mont de Marsan était très intéressant à suivre à plus d'un titre. Brive devait stopper sa série actuelle et surtout montrer un bien meilleur visage face au deuxième du classement. Tout n'est pas parfait mais il y a du mieux du côté du CAB qui s'offre un peu de confiance sur ce dernier bloc de 2023.

Vous n'êtes pas en confiance, vous venez de changer d'entraineur et vous recevez le 2e au classement qui reste sur 7 victoires en 8 matchs ? Comme duel, on a connu de meilleures configurations. Mais dos au mur, Brive a su mettre les bons ingrédients pour s'en sortir et regoûter à la victoire. Essentiel pour remonter au classement.

 

Les points positifs

La victoire. Alors qu'on a passé le tiers du championnat et qu'on arrive petit à petit à la moitié de la saison, Brive peine à s'imposer. Certes, Brive a connu une série de trois victoires, rapidement annulée par une autre série de trois défaites. Pour le moment, Brive n'est pas l'ogre de la division que certains avaient envisagé. C'est un club qui se cherche, à tel point qu'il a procédé à un changement d'entraineur. Après donc trois défaites de suite, ce match face à Mont de Marsan offrait l'occasion au CAB de renouer avec la victoire et de fêter de la meilleure des façons le premier match de Pierre-Henry Broncan. Si les montois n'ont rien lâché, les brivistes se sont montrés solides pour aller chercher cette victoire, de quoi équilibrer le bilan global de la saison (6 victoires - 6 défaites). Après l'échec face à Soyaux-Angoulême, Brive ne pouvait perdre à nouveau à domicile. Cette victoire face à Mont de Marsan va amener un peu de confiance et de tranquilité à ce groupe qui en cherche depuis le début. Reste à confirmer cela dans les matchs suivants, en commençant par Colomiers.

L'entame de match. Quand vous êtes en manque de confiance, marquer dès les premières minutes d'une rencontre peut servir pour bien aborder la suite du match. Mais ce qu'a fait le CAB vendredi face à Mont de Marsan va au delà de toutes les espérances. Il n'a fallu que 14 secondes à Léo Carbonneau pour pointer dans l'en-but. Et encore moins pour enclencher sa course dans l'intervalle. Si Mont de Marsan avait un plan pour ce match, cet essai a tout fait exploser. Surtout, cet essai a mis Brive sur les bons rails qui s'est construit une belle avance au fur et à mesure de la première période. Stuart Olding a bonifié plusieurs incursions dans le camp adverses par des pénalités. A la pause, Brive mène de 13 points et il y aura 7 points d'écart au final. L'essai dès le début du match en quelque sorte ! Mais cette entame a permis d'embarquer le public avec l'équipe immédiatement. Cela faisait plusieurs matchs (mis à part Grenoble) que le public était déçu de ce qu'il voyait sur la pelouse. Rien n'est pardonné mais cette première sortie avec le nouvel entraineur a ravivé un peu la flamme des supporters brivistes envers leurs joueurs.

La conquête. Généralement, avoir une bonne conquête va vous rapprocher de la victoire. Cela ne fait pas tout mais une partie du chemin est fait. Vendredi, Brive a dominé ce secteur et cela a été d'une grande aide. Même si le staff montois n'a pas tout à fait compris l'arbitrage de Mr Hernandez, un peu trop partial à leur goût, Brive a dominé la mêlée, récoltant de nombreuses pénalités dont certaines en zones critiques, à 5 mètres de son en-but par exemple. Sous pression, les avants ont fait l'effort à ce moment là pour se sortir une belle épine du pied. Même quand le bateau tangue lors de ces dernières semaines, Brive a pu compter sur une mêlée solide, comme par exemple à Aurillac. La touche a eu deux visages. Elle a été en difficulté jusqu'à la 50e minute environ avant de rayonner sur la dernière demi-heure. Il faut dire que le danger était clairement identifié : Retief Marais. Ross Moriarty a été propre sur les réceptions. C'est lui qui amène la 3e pénalité réussie par Stuart Olding en première période et c'est encore lui qui est ciblé pour le maul qui débouche sur l'essai de pénalité. Dans la dernière demi-heure, Brive retrouve sa configuration habituelle avec Sasha Gué et Retief Marais. Les deux se sont relayés au contre, Gué contrant le lancer qui va déboucher quelques minutes plus tard sur le 2e essai briviste. Quand le lancer n'était pas contré, le lancer n'était pas droit. La saison dernière, le duo cauchemar s'appelait Abadie - Marais. Désormais, il s'appelle Gué - Marais.

 

Les points négatifs

La seconde période. Mont de Marsan a été sonné par cet essai encaissé dès les premières secondes de la partie. Il fallait se douter que les montois allaient revenir avec le couteau entre les dents après la pause. Même si les brivistes ont dit qu'ils n'avaient pas douté en seconde période, ils ont quand même tremblé. Pendant 15 minutes, ils n'ont pas vraiment vu ce qu'était un ballon et ont subi un gros temps fort montois. Il y a d'abord une pénalité réussi puis l'essai en solitaire de Simao Bento qui ramenait Mont de Marsan à seulement 3 points. Quand on connait les dynamiques actuelles, on pouvait craindre un écroulement de Brive. Il restait alors 25 minutes et tout était à refaire pour Brive. Fort heureusement, c'est à partir de ce moment là que la conquête briviste a servi de bouclier au reste de l'équipe. A dix minutes de la fin, Mont de Marsan est revenu à sept points mais n'a pas réussi à se rapprocher plus. On le sait depuis le début de la saison et encore plus depuis le changement d'entraineur : Brive est une équipe en chantier. Disons que le chantier avance un peu moins rapidement que celui de la 4e tribune.

La supériorité numérique. Quand vous êtes en supériorité numérique, c'est le bon moment pour creuser l'écart au score et épuiser l'adversaire. De l'autre côté, c'est le moment de résister, limiter la casse et faire tourner le chrono. Vendredi, il y a eu deux périodes de supériorités numériques, toutes en faveur du CAB mais on ne peut pas dire qu'il en a profité pleinement pour se rendre le match plus facile. Sur la première, à la suite du carton jaune de Faleafa, Brive remporte la période 3-0, avec tout de même une pénalité manquée par Du Plessis. Sur la deuxième, à la suite de l'essai de pénalité et du carton jaune pour Bréthous, c'est Mont de Marsan qui l'emporte 3-0, le tout en stationnant régulièrement dans ou aux abords des 22 mètres brivistes. Au final, Brive n'a pas su profiter de ses supériorités numériques pour s'offrir un match plus tranquille. C'est un axe de travail pour le nouvel entraineur car quand le score est serré, un carton jaune peut souvent faire la différence.

 

En conclusion

Brive ne pouvait rêver d'une meilleure entame avec cet essai sur le coup d'envoi. Après, la partie s'est quelque peu équilibrée même si le CAB a poursuivi sa domination au tableau d'affichage. Et puis, il a fallu contenir la remontée au score de Mont de Marsan. La contenir et la stopper grâce à l'excellent match de la conquête, aussi bien en mêlée qu'en touche, qui est sortie du bois aux moments opportuns de la rencontre. Avec cette victoire, l'histoire entre Brive et Pierre-Henry Broncan commence bien (comme cela avait été le cas d'ailleurs avec Patrice Collazo) mais le CAB est loin d'être sorti d'affaire et cette victoire demande confirmation. Jeudi à Colomiers, il faudra être solide et surtout ne pas montrer le même visage que lors des derniers déplacements.

 

Images : Canal+Sport

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Vannes 66
2 Béziers 63
 
5 Mont de Marsan 56
6 Brive 51
7 Colomiers 51
 
13 Valence Romans 39
14 Soyaux-Angoulême 39
 
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 21
Vannes 45 17 Béziers
Mont de Marsan 27 17 Nevers
Soyaux-Angoulême 33 15 Provence Rugby
Dax 19 13 Aurillac
Brive 29 3 Valence Romans
Rouen 29 10 Montauban
Colomiers 51 14 Biarritz
Agen 40 3 Grenoble
Résultats Top 14