Pro D2 : avant match CA Brive - Colomiers Rugby
Publié le jeudi 11 avril 2024 à 06:00

La pression augmente chaque semaine et tous les points vont encore plus compter. En haut du classement, les équipes sont encore nombreuses pour accéder aux six premières places. Certaines comme Brive et Colomiers ont des points de retard et le temps joue contre elles. La victoire est nécessaire pour rester dans la course.

Si on peut dire que trois équipes sont en très bonne position pour se qualifier, il y a du monde pour prendre les trois dernières places. Elles sont 7 et les confrontations directes vont avoir un gros impact. Nouveau choc entre Brive qui reçoit Colomiers. Personne ne peut lâcher le match sous peine de voir s'éloigner la phase finale.

 

Bilan de la saison

Brive : 9e avec 58 points (12 victoires, 1 nul, 12 défaites)

Colomiers : 7e avec 60 points (12 victoires, 1 nul, 12 défaites)

 

Pendant quelques semaines, Brive a enchainé les bons résultats sous les ordres de son nouvel entraineur, Pierre-Henry Broncan, et s'est replacé au classement. Parmi toutes ces victoires, il y avait une seule défaite enregistrée. Cette défaite avait eu lieu à Colomiers avec un début de match catastrophique : Thomas Laranjeira blessé à l'échauffement, Julien Delannoy sorti sur commotion et Adrien Pélissié blessé sérieusement au genou. Malgré une pluie intense, Brive résiste et ne passe pas loin d'arracher le bonus défensif mais le jeu au pied n'était pas au rendez-vous. Derrière ce match, le CAB va enchainer les victoires, d'abord Vannes pour terminer l'année 2023 puis ensuite Biarritz, Rouen et Montauban. Brive est bien remonté au classement et on se dit que ça y est, la saison est lancée. Mais voilà, Brive reste Brive et la rechute n'est jamais bien loin. Surtout que le calendrier propose de gros matchs, face à des concurrents directs et le moins qu'on puisse dire, c'est que cela ne se passe très bien. Le CAB enchaine les défaites contre Provence, Nevers et Grenoble. La victoire contre Valence-Romans ne rassure guère et la défaite à Béziers vient le confirmer. Brive retombe dans ses travers et retourne dans le rang. Pour terminer ce bloc compliqué, Brive termine cependant sur une bonne note en battant avec le bonus Agen. De quoi retrouver le sourire et quelques certitudes avant de basculer sur le sprint final. Un sprint final qui commence par deux déplacements dans les Landes mais deux déplacements bien différents. A Mont de Marsan, le CAB gagne le secteur du combat et parvient à arracher le nul à la sirène. Ce bon match nul permet à Brive de rester en course pour la phase finale. Sauf que voilà, dans la course, on n'est jamais à l'abri d'une sortie de piste. A Dax, le CAB est absent dans beaucoup de domaines et c'est bien logiquement que Dax l'emporte avec le bonus offensif. Les brivistes prennent un bon coup d'arrêt dans l'optique de la phase finale et très sûrement, le dernier joker a été grillé. Brive n'a plus le choix, il doit faire une série sur les cinq derniers matchs et ça commence par Colomiers.

Avant le match aller, Colomiers avait trouvé un peu de traction avec trois victoires consécutives dont notamment la victoire bonifiée à Montauban (la seule victoire à l'extérieur à ce jour) et la victoire face à Vannes (première équipe à battre Vannes cette saison). Mais derrière, Colomiers se prend les pieds dans le tapis à Rouen et à Agen. La victoire face à Brive permet de retrouver un peu de confiance et de se replacer au classement. Les columérins sont proches de faire un coup à la fois à Mont de Marsan et à Soyaux-Angoulême mais ils doivent se contenter d'un bonus défensif à chaque fois. Si Michel Bendichou ne tombe pas facilement, il n'est pas invincible. Après avoir battu avec le bonus offensif Nevers, Colomiers n'enchaine pas face à Béziers qui fait tomber l'invincibilité de Bendichou. Un contretemps qui fait perdre des points précieux mais qui n'est pas rédhibitoire pour la suite. Bendichou redevient imprenable avec des victoires contre Rouen, Dax, Biarritz et Mont de Marsan. Dommage qu'entre-temps, cette seconde victoire à l'extérieur se refuse aux joueurs à la colombe. Si à Aurillac, c'est compliqué, le match à Provence était de qualité et il n'y avait que deux points de retard à l'heure de jeu. Un voyage à vide frustrant car ce n'est pas passé loin. En tout cas, Colomiers montre qu'il peut rivaliser. Comme sur la pelouse de Vannes. Colomiers commence bien avec un 10-0 mais la tempête vannetaise va tout emporter et Colomiers est dans les cordes à l'heure de jeu. Mais en moins de 10 minutes, les visiteurs recollent à 3 points à 10 minutes de la fin. Un dernier essai à quelques instants de la fin permet à Colomiers de ne pas repartir à vide de ce long déplacement. Un point qui doit être confirmé face à Agen. Le match est serré mais les locaux font le trou pendant 30 minutes, à cheval sur la pause pour mener 22-8. Colomiers pouvait s'offrir une victoire sans stress mais c'était sans compter sur le retour d'Agen qui va accrocher le bonus défensif. Colomiers, avec cette victoire, met de l'écart avec un concurrent direct et prend la place de premier non qualifié pour la phase finale. Il reste cinq matchs pour passer de l'autre côté de la ligne. Nouveau match contre un concurrent direct. Cela tombe bien : Colomiers est déjà en mode phase finale depuis quelques matchs déjà.

 

Les hommes forts

Brive cherche des joueurs sur lesquels s'appuyer le plus possible. Issam Hamel s'impose en première ligne et se montre aussi décisif qu'à Nevers avec déjà 7 essais marqués cette saison. Compte tenu de la limitation des non JIFF, Oskar Rixen n'a pas eu beaucoup de temps de jeu cette saison. Mais le 2e ligne veut se montrer efficace dès qu'on lui en donne l'occasion, comme lors du match aller où il avait presque disputé l'intégralité de la rencontre. Repositionné depuis quelques matchs à son poste naturel, Retief Marais est presque un joueur indispensable à cette équipe tant par sa qualité en touche que par sa défense et son apport en attaque. Brive ne trouve pas la formule magique pour sa paire de centres. Pour le match retour, nous avons donc droit à la même qu'au match aller, à savoir Sam Johnson et Sammy Arnold. Les deux semblent avoir des styles qui se complètent. Espérons que cela fonctionne. Troisième titularisation de suite pour Nicolas Krone qui sort d'un gros match à Dax malgré le score. En tout cas, il répond aux attentes en cette fin de saison.

L'alignement briviste cause des cauchemars aux talonneurs adverses. Andrew Ready ne devra pas tomber dans le piège et permettre à son alignement de garder les ballons pour pouvoir jouer derrière et espérer faire quelque chose à Brive. Si à Brive, il y a du poids en 2e ligne, cela sera aussi vaillant à Colomiers avec Maxime Granouillet et Janse Roux. Le combat au sol va être rugueux. Issu du centre de formation, Jérémy Béchu connait sa première saison professionnelle et s'impose petit à petit. Le 3e ligne sera d'ailleurs le capitaine de l'équipe. Grosse preuve de confiance du staff. Brett Herron amène de l'expérience et vient de sortir une grosse partie face à Agen avec 17 des 22 points marqués. L'ouvreur arrive en confiance. Si Colomiers a des ballons d'attaque, cela risque bien de se terminer chez les deux finisseurs portugais. S'il n'a retrouvé son rythme dacquois, Rodrigo Marta est quand même à surveiller de près. Tout comme son compatriote Vincent Pinto qui était venu pour jouer et avoir du temps de jeu. C'est un succès avec une 17e titularisation en 19 match et déjà 5 essais marqués. Ce n'est la saison idéale pour Valentin Saurs mais attention à la vitesse et aux relances de l'ailier placé à l'arrière depuis quelques matchs.

 

Bilan et confrontations

Brive (à domicile) : VVVVDVVVVDVV

Béziers (35-5), Provence (17-6), Dax (15-12), Grenoble (38-26), Soyaux-Angoulême (10-16), Mont de Marsan (23-16), Vannes (13-11), Rouen (21-3), Montauban (38-13), Nevers (13-16), Valence-Romans (29-3), Agen (29-3)

 

Colomiers (à l'extérieur) : DDDDVDDDDDDD

Biarritz (35-18), Valence-Romans (26-22), Dax (25-6), Béziers (26-22), Montauban (13-37), Rouen (37-24), Agen (22-3), Mont de Marsan (25-20), Soyaux-Angoulême (20-16), Aurillac (30-17), Provence (27-18), Vannes (34-31)

 

Atteindre la phase finale impose d'être très solide à domicile et de savoir prendre des points à l'extérieur. Disons que Brive et Colomiers ont une facette mais qu'il manque la deuxième : les points à l'extérieur.

Sans être tout le temps impérial, Brive aligne les victoires à domicile. Il y a eu deux accrocs face à Soyaux-Angoulême et Nevers. Lors de la dernière réception, le CAB a battu Agen avec la manière et cela avait fait du bien au moral. Colomiers n'a décroché qu'une victoire à l'extérieur, c'était dans le derby à Montauban et avec le bonus. A part ça, pas grand chose mais l'équipe parvient à décrocher plusieurs bonus, notamment chez les gros comme à Béziers, Mont de Marsan et Vannes.

Récemment, les affrontements entre Brive et Colomiers sont peu nombreux et il faut attendre que le CAB revienne en Pro D2 pour revoir ce duel. Si les matchs à Colomiers sont serrés au tableau d'affichage, c'est un peu moins le cas du côté du Stadium avec deux victoires pour le CAB, en 2012 sur le score de 33 à 12 et en 2018 sur le score de 27 à 17. La dernière victoire columérine au Stadium remonte au 30 novembre 1997 sur le score de 35 à 30.

 

Voici la composition des deux équipes pour le match Brive - Colomiers (coup d'envoi à 21h, arbitre : Mr Evan Urruzmendi)

 

Pour Brive : 1 Brennan - 2 Hamel - 3 Van der Merwe (Cap) - 4 Usarraga - 5 Rixen - 6 Marais - 7 Voisin - 8 Moriarty - 9 Carbonneau - 10 Raffy - 11 Ferté - 12 Johnson - 13 Arnold - 14 Bonneval - 15 Krone

Remplaçants : 16 Da Silva - 17 Fraissenon - 18 Van Eerten - 19 Hirèche - 20 Sadrugu - 21 Blanc - 22 Galletier - 23 Coria Marchetti

Absents : pour consulter l'état de l'infirmerie du CA Brive, n'hésitez pas à vous rendre dans l'onglet infirmerie

 

Pour Colomiers : 1 Tartas - 2 Ready - 3 Fepulea'i - 4 Granouillet - 5 Roux - 6 Coletta - 7 Béchu (Cap) - 8 Tamani - 9 Séguéla - 10 Herron - 11 Marta - 12 Nu'u - 13 Dulon - 14 Pinto - 15 Saurs

Remplaçants : 16 Kolokilagi - 17 Pacheco - 18 Manukula - 19 Thomas - 20 Caumel - 21 Diaz - 22 Girard - 23 Pirlet

Absents : Larrieu (coude), Auriac (genou), Bellemand (genou), Maurel, Djehi (cervicales), Dimcheff (cheville), Parpagiola (cheville), Galthié, Whetton (dos), Lescure (suspendu) et Simutoga (suspendu)

 

Image : CA Brive

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Provence Rugby 95
2 Vannes 89
 
5 Dax 77
6 Brive 76
7 Nevers 75
 
13 Agen 61
14 Biarritz 53
 
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 30
Brive 34 10 Biarritz
Mont de Marsan 38 31 Rouen
Colomiers 14 23 Valence Romans
Nevers 35 23 Dax
Agen 27 22 Vannes
Aurillac 27 22 Montauban
Soyaux-Angoulême 30 16 Béziers
Provence Rugby 44 20 Grenoble
Résultats Top 14