Brive inquiète quelque peu après ce dernier bloc de 2018
Publié le jeudi 3 janvier 2019 à 06:00

Ce bloc avait la tête du bloc piège avec notamment 3 déplacements. Après tout, si Brive veut jouer le très haut du tableau, il doit l'emporter à l'extérieur. Malheureusement, avec une victoire durant ce bloc, le résultat n'est pas bon et interroge sur la capacité du CAB à jouer les premiers rôles dans cette Pro D2.
 

Bilan du bloc

D @Mont de Marsan (19-14), D @Provence (22-20), V Bourg en Bresse (52-14), D @Colomiers (9-6)

4e avec 44 points (9 victoires, 1 nul, 6 défaites, 6 bonus, 374 points marqués, 276 encaissés)

 

Avec ce bloc pour terminer 2018, Brive avait la possibilité de terminer l'année sur une bonne note et de bien basculer à la fois sur 2019 et sur la phase retour (commencée à Colomiers). Sauf que ce bloc présentait 3 déplacements, ce qui est le point faible de Brive. Le CAB manque son entame à Mont de Marsan et doit courir après le score. Mais après l'heure de jeu, les brivistes se réveillent et parviennent à ramner un bonus défensif grâce à un essai de Galala en toute fin de match. A Provence, Brive réédite le même scénario : entame manquée, pris par l'engagement adverse et réaction après l'heure de jeu. Nouveau bonus défensif mais résultat amer au vu de l'équipe envoyé à Aix et des ambitions affichées pour ce match. Lors du seul match à domicile du bloc, Brive n'avait pas le droit à l'erreur. Les brivistes ont déployé toutes leurs ailes pour offrir à leurs supporters un festival offensif. Serait-ce le début de quelque chose ? La confirmation est attendue à Colomiers mais à nouveau, c'est la déception qui est là. Face à l'avant dernier, Brive ne parvient jamais à imposer son rythme et son jeu et s'incline pour la 3e fois dans ce bloc à sa portée. Une mauvaise façon de cloturer 2018.

 

Les points positifs

Festival offensif contre Bourg. Certes, il était plus compliqué de voir ce type de performance en Top 14 surtout que Brive n'est pas Clermont, Toulouse ... Mais face à Bourg en Bresse, le CAB a fait feu de tout bois. Les burgiens avaient fait tourner leur effectif entre deux réceptions importantes qu'ils ont d'ailleurs emporté (Mont de Marsan et Oyonnax). Par le passé, on a déjà vu Brive ne pas exploiter pleinement cet avantage mais lors de cette réception, le CAB l'a exploité durant 80 minutes avec 7 essais et 52 points marqués. Les avants ont commencé le travail que les 3/4 ont terminé par la suite. Les brivistes réalisaient enfin un match plein, attendu depuis le début de la saison. Si derrière, Brive n'a pas confirmé, les supporters espèrent que ce type de performance va se reproduire durant l'année 2019.

Les 3/4 se sont régalés en marquant 5 des 7 essais de la rencontre

 

Les points négatifs

A l'extérieur. Si Brive est solide à domicile, il est très friable à l'extérieur. Et malgré tout 3 déplacements, seul celui de Mont de Marsan était chez un concurrent direct. Mais que ce soit dans les Landes ou contre les promus de Fédérale 1, rien n'y a fait : le CAB se montre incapable de l'emporter, d'imposer son style et subit trop la volonté adverse. Les matchs à Mont de Marsan et Provence ressemblent à deux gouttes d'eau à celui de Carcassonne tandis qu'à Colomiers, Brive est tombé dans un faux-rythme ou plutôt celui de Colomiers et n'a pas réussi à élever son niveau de jeu. A l'heure où certains adversaires directs (Nevers, Bayonne, Oyonnax) parviennent à s'imposer hors de leurs bases, le CAB tourne en rond et ne ramène que des bonus défensifs. Quand vous visez les deux premières places, c'est très insuffisant.

La panne des cadres. Si on exclut le match contre Bourg où le collectif a été époustouflant, lors des 3 autres matchs, Brive a souffert et n'a pas réussi à trouver la lumière avec ses cadres. Entre blessures (Snyman, Romanet) et méforme (Bamba, Olding, Waqaniburotu ...), le CAB a quelque peu perdu sa flamme et peine à trouver un second souffle. L'exemple le plus frappant est Stuart Olding. Jusqu'à sa suspension, le nord irlandais a sublimé le jeu briviste. Depuis, c'est plus compliqué et le tranchant n'est plus présent sur la lame. Au repos pendant 2 semaines durant les fêtes de fin d'année, les brivistes devront recharger les batteries pour repartir de l'avant et redéployer leurs ailes.

A l'image d'Olding et Waqaniburotu, les hommes forts du CAB ont un coup de mou

 

En conclusion

C'était un bloc idéal pour rester au contact des leaders et pourquoi pas créer un petit espace avec des adversaires directs. Malheureusement, Brive a payé l'addition lors de ses trois matchs à l'extérieur, conclus de trois bonus défensifs, bien loin des ambitions prévues. Quand vous obtenez 8 points en 4 matchs dont 3 contre des équipes mal classées, c'est un mauvais résultat. Très mauvais même quand vous ambitionnez de disputer les phases finales. Après trois bons blocs, le CAB a connu une bonne fringale et laisse s'échapper Nevers et Bayonne en tête de la Pro D2. Brive doit réagir lors du prochain bloc qui ne s'annonce pas évident avec la réception de Biarritz et des déplacements à Angoulême et Béziers.

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 24
Mont de Marsan 17 13 Bayonne
Soyaux-Angoulême 23 19 Carcassonne
Massy 24 27 Béziers
Oyonnax 46 6 Aurillac
Bourg en Bresse 18 16 Nevers
Colomiers 23 19 Montauban
Brive 45 14 Provence Rugby
Biarritz 31 32 Vannes
Résultats Top 14