Un premier bloc plus que mitigé pour le CA Brive en Pro D2
Publié le mardi 19 septembre 2023 à 11:30

La Pro D2 a commencé et Brive a compris ce que ce championnat allait demander. Le premier bloc s'est achevé et les brivistes n'ont pas montré leur meilleur visage durant ces premières rencontres de la saison. Il y a du bon et du moins bon, sans oublier un début de crise interne pour pimenter le tout.

A la sortie de calendrier, le premier bloc de la saison allait d'entrée de jeu à l'épreuve le CAB. Mais au moins, cela permettait à l'équipe d'être tout de suite dans le bain. Quitte à faire redescendre sur terre ceux qui pensaient que la Pro D2 est une division "facile" que Brive allait dominer dès la première journée.

 

+ : le bilan à domicile

Pour une équipe qui avait eu énormément de mal à gagner des matchs la saison dernière, le fait de descendre d'une division permet de cocher des cases dans la colonne victoires. Ce premier bloc proposait deux réceptions et Brive a gagné ces deux rencontres, en plus d'empocher un bonus offensif contre Béziers. Deux victoires de rang, c'est bien surtout quand la saison dernière, ce n'est arrivé qu'à une seule surprise avec les victoires contre Clermont et Toulon. Si la production offensive a été contrastée sur les deux matchs, la défense a été solide avec seulement 11 points et 1 essai encaissés. Cette solidité défensive va un peu s'effriter avec le temps mais le CAB a besoin de prendre de la confiance à domicile pour éviter de rester engluer dans le ventre mou du classement.

 

- : le bilan à l'extérieur

Si à domicile, cela va bien, c'est à l'extérieur que le bat blesse. 3 matchs, 3 défaites et un seul point obtenu. Si en ouverture de la saison, le match à Agen avait laissé entrevoir des choses positives, les deux autres rencontres ont vu une baisse de la performance avec en point d'orgue cette leçon reçue sur la pelouse du promu Valence Romans. Brive est pris dans l'intensité et n'arrive pas à y répondre. Parmi les équipes ayant déjà joué trois matchs à l'extérieur, Brive est la pire défense de la division avec déjà 111 points et 13 essais encaissés, ce qui fait une moyenne de 37 points et 4 essais encaissés par match. Gagner dans ces conditions est impossible. Les infériorités numériques sont aussi très coûteuses durant ces rencontres comme cela a été le cas à Agen et Valence. Si Brive ne cherche pas à remonter, le parcours à l'extérieur n'aura guère d'importance. Par contre, si une remontée est envisagée ou au moins une présence en phase finale, il faudra gagner à l'extérieur. Mais pour gagner, il faudra s'améliorer dans tous les compartiments du jeu à commencer par l'envie et l'énergie mises sur le terrain.

 

+ : des recrues qui s'imposent rapidement

Après cinq matchs, difficile de verrouiller une équipe type mais des joueurs ont déjà pris une place importante dans l'équipe. Sans eux, l'équipe n'est plus la même ou ne sera pas la même. Parmi les joueurs déjà présents la saison dernière, on peut citer pêle mêle Marcel Van der Merwe, Retief Marais, Sasha Gué, Ross Moriarty, Stuart Olding et Mathis Ferté. Parmi les nouveaux, Issam Hamel, Sitaleki Timani et Sam Johnson montrent leur importance dans l'équipe. Finalement, peu de surprises car c'était plus ou moins les joueurs attendus pour être les piliers de l'équipe tout au long de la saison. Mais Brive aura besoin de tout son effectif pour réussir car il faudra aussi penser à faire souffler ces joueurs là car ils ne pourront pas faire les 30 matchs de la saison. D'ailleurs, certains ont déjà manqué des matchs sur blessure.

 

- : d'autres recrues qui peinent à convaincre

L'effectif a perdu en quantité et en qualité à l'intersaison. Si Brive veut réussir une belle saison, il doit attendre un rendement maximum de tous ses joueurs car la marge d'erreur est très fine. Parmi les recrues, certaines peinent à convaincre. Il y a plusieurs retours de blessure (Adrien Pélissié, Rahboni Warren-Vosayaco) et d'autres qui se cherchent encore. Tandis que Matthieu Brignonen attend toujours sa première convocation, trois autres joueurs (Jackson Garden-Bachop, Asaeli Tuivuaka et Paula Walisoliso) ont enchainé les matchs mais peinent à totalement convaincre le public briviste. Les trois découvrent le rugby français (Walisoliso découvre même le XV), avec le temps, cela ira peut être mieux.

 

- : un bilan JIFF pas bon du tout

Vu comment l'effectif avait été construit, c'est un point à suivre chaque semaine. Si déjà, les premières alarmes se faisaient entendre dès l'ouverture de la saison, elles sont désormais continues à l'issue de ce premier bloc. Brive est dans le rouge au niveau des quotas JIFF et cela pose problème. Premièrement, sur 13 places non JIFF dans son effectif professionnel, Brive en a … 14 ! Pour faire simple, à moins de repartir en Pro D2 et d'accepter une pénalité, Brive devra sacrifier un de ses joueurs non JIFF durant la saison pour être dans les clous. C'est une première chose. La seconde chose est la moyenne JIFF à avoir à l'issue de la saison (phase finale comprise). Il faut obtenir une moyenne de 16 JIFF par feuille de match. Au bout de 5 matchs, Brive possède une moyenne de 13,8. Il lui manque pour le moment 11 JIFF. Au niveau de la Pro D2, seuls Vannes et Montauban sont également en négatif mais avec seulement 2 et 1 JIFF de retard respectivement. En 5 matchs, Brive n'a jamais aligné à minima 16 JIFF avec comme point noir le 12 JIFF / 11 non JIFF face à Provence. Brive va devoir rapidement trouver des compositions majoritairement JIFF et qui fonctionnent pour rattraper son retard. Sans oublier que l'équipe ne pourra se renforcer en faisant appel à des non JIFF (si ce n'est comme jokers médicaux). Pour se renforcer, il faudra prospecter sur le marché JIFF mais les places pour se renforcer ne sont pas illimitées et les renforts JIFF devront être du niveau à chambouler le XV type de ce premier bloc.

 

Conclusion

Brive n'a pas réussi son début de saison. 2 victoires - 3 défaites, 10 points au classement. D'un côté, Brive n'est qu'à un point de la 6e place mais aussi n'a que deux points d'avance sur le dernier (soit on ajoute ou pas les 6 points de pénalité à Grenoble qui doit passer en appel durant cette fin septembre). Le CAB peine à convaincre dans le jeu surtout lors des dernières rencontres qui ne sont pas bonnes du tout. Le match à Valence Romans est une grande claque reçue et doit permettre de réveiller tout le monde. Cette défaite a aussi fait surgir une crise interne avec la prise de parole de Xavier Ric et la pose d'un ultimatum pour les 3 prochains matchs. Les brivistes doivent déjà être plus consistants dans le jeu, tant en attaque qu'en défense. Ils doivent aussi élever leur niveau de jeu et offrir de meilleures prestations sur le terrain. Le staff va devoir aussi commencer à combler le retard des JIFF car prendre -2/-3 à chaque match à domicile, cela va vite devenir insoluble.

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Pro D2 Pts
1 Provence Rugby 95
2 Vannes 89
 
5 Dax 77
6 Brive 76
7 Nevers 75
 
13 Agen 61
14 Biarritz 53
 
Classement Top 14 complet
Résultats Barrages
Grenoble 58 10 Dax
Béziers 33 31 Brive
Résultats Top 14