Effectif du CA Brive 2014-2015 : présentation du trident arrière
Publié le jeudi 7 août 2014 à 08:30

allezbriverugby.com - papernewsNous terminons aujourd'hui la présentation de l'effectif du CAB à la veille de son dernier match amical de l'été contre Castres. Après avoir vu les avants et une bonne partie de la ligne de 3/4, il ne reste plus qu'à évoquer le dernier groupe : le trident arrière. Différents profils, de la qualité, de la vitesse : la bataille va être rude pour les postes de titulaires !

Les ailiers et les arrières du CA Brive auront à charge de terminer les actions offensives et d'accumuler les points 

 

Présentation des ailiers

Le groupe semble plus ouvert que jamais, les participants sont impatients d'en découdre. Signé à l'entame de la saison en Pro D2, Malakaï Radikedike s'était blessé dès la deuxième journée et n'était réapparu qu'en fin de saison. Mais finalement, c'était le bon moment pour revenir et goûter à la formidable aventure de la remontée. A partir de là, c'est un parcours quasiment sans faute en Top 14 avec une place de titulaire quasiment inamovible dans l'équipe briviste. A sa classe offensive (naturelle pour un fidjien), Mala ne se laisse que rarement prendre à défaut en défense. Un ailier complet sur le terrain discret et gentil à l'extérieur. Que demander de plus ? On aime se rappeler de temps en temps l'époque des regrets avec ce joueur. Le temps où Guillaume Namy, un garçon plein de talents mais qui passait une majeure partie de la saison à l'infirmerie. Et puis, tout a changé. Guillaume a laissé les blessures derrière lui et a enfin pu montrer tout son talent sur le pré. S'imposant à l'aile, il est devenu un ailier qui compte et qui est difficile à prendre à défaut. Sans avoir un physique de déménageur, il n'hésite pas à sacrifier en défense et fait parler ses appuis et sa vitesse pour déstabiliser les défenses adverses. Arrivé d'Albi après avoir réalisé une bonne saison avec les jaunes et noirs, Venione Voretamaya avait les qualités pour s'imposer à Brive et en Top 14. Dans un profil à la Matanavou, il offrait ce profil "serial marqueur" qui manquait au CAB. Malheureusement, il n'a pas réussi à bousculer la hiérarchie en place malgré quelques éclairs comme au Stade Français. Le talent est là mais le haut niveau demande quelque chose en plus : la régularité. Lors de son voyage au Fidji, Nicolas Godignon est tombé un peu par hasard sur ce joueur. Un essai "slalomesque" plus tard, Benito Masilevu quitte les Fidji et le VII pour rejoindre Brive et sa colonie fidjienne. Il ne faut pas se leurrer, la perspective de la coupe du monde l'année prochaine motive plus d'un joueur y compris chez les fidjiens. Mais les places dans la ligne de 3/4 vont valoir chères, très chères. Masilevu va donc effectuer la transition VII - XV que des Nagusa, Talebula, Botia (pour les plus récents) ont déjà effectué avec succès. Tous les joueurs n'ont pas forcément transposer leur potentiel mais le Top 14 va découvrir les 2 meilleurs marqueurs fidjiens des derniers World Series : Viriviri à Montpellier et donc Masilevu à Brive. L'adaptation va se faire avec le temps mais elle semble bien se passer : 1 match et demi de préparation = 2 essais "slalomesques". Vivement que le Top 14 commence !

 

Présentation des arrières

Quand il a décidé de signer à Brive dans le cadre d'un prêt, il ne savait pas encore dans quelle division il allait évoluer. Ce qui était sûr, c'est qu'il allait remplacer Julien Caminati tant à l'arrière que dans le rôle de buteur. Finalement, c'est en Top 14 que Gaëtan Germain va connaître sa vraie première saison pleine et comment dire, elle fût "acceptable" : 25 matchs (sur 26), 24 titularisations, 299 points inscrits, 3 essais et un titre de meilleur réalisateur du Top 14. On appelle ça une saison réussie, non ? Pour une première, c'est un coup de maître. Avec la confiance, son jeu a gagné en consistance et le Germain du début de saison n'était pas celui de la fin de la saison. Une nouvelle saison comme la précédente et pourquoi ne pas rêver à l'équipe de France, à l'heure où elle cherche un buteur français fiable. 75% c'est suffisant ? L'été dernier, c'était le recrutement le plus "clinquant" du CAB. Le CV était fourni, le potentiel était là. Mais l'adaptation a été un peu plus longue et compliquée que prévu pour Alfie Mafi. Mais tout le monde a mis de l'eau dans son vin, Alfie s'est ajusté aux exigences du rugby du Nord et finalement la foudre est tombée. Sur la fin de la saison, il a électrifié non seulement les défenses adverses mais aussi son public qui attendait ça d'un ailier venant du Sud. Folie, technique, vitesse : le cocktail détonnant de l'ailier australien. Suite au départ de Laurent Ferrères, c'est lui qui sera chargé de soutenir Gaëtan Germain à l'arrière mais il aura son mot à dire à l'aile. Aperçu lors des matchs amicaux, son duo avec Masilevu promet beaucoup. Vivement qu'on le voit en matchs officiels. 

 

La concurrence va être rude

Si les positions semblaient figées à l'entame de la préparation avec un trio inchangé par rapport à la saison dernière (Radikedike - Namy - Germain), certains sont venus mettre des grains de sable dans la machine. Mais des bons grains de sable. Sur les deux premiers matchs amicaux, Alfie Mafi et Benito Masilevu ont montré qu'ils pouvaient être plus que des remplaçants de luxe. Ce sont des facteurs X et toutes les équipes ont besoin d'en avoir. A l'aile, Voretamaya, Galala et Delage semblent derrière ce quatuor mais les blessures peuvent arriver et tout changer. A l'arrière, Gaëtan Germain repart pour une nouvelle saison et cherchera à faire aussi bien. Alfie Mafi, dans un style différent, le secondera à ce poste.



Meilleur réalisateur du Top 14 la saison dernière, Gaëtan Germain espère bien rééditer cette performance pour son bien et celui du CA Brive 

Un maillot bleu avec un coq en écusson lui irait bien, non ?

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Oyonnax 10 22 Brive
Béziers 27 23 Vannes
Aurillac 16 17 Biarritz
Mont de Marsan 48 22 Bourg en Bresse
Bayonne 45 15 Massy
Carcassonne 33 24 Provence Rugby
Montauban 9 6 Nevers
Colomiers 15 8 Soyaux-Angoulême
Résultats Top 14