Une bonne entrée en matière pour le CAB
Publié le jeudi 13 septembre 2018 à 12:00

Brive n'a pas manqué sa rentrée des classes lors de ce premier bloc. Un premier bloc piégeux avec des concurrents habitués aux joutes de la Pro D2. Certes, le CAB n'a pas assommé le championnat, n'a pas réalisé de match référence mais tout se met en place gentiment. On a hate de voir la suite de la saison.
 

Bilan du bloc

D @Bayonne (30-17), V Colomiers (27-17), N @Biarritz (33-33), V Béziers (27-6)

6e ex-aequo avec 10 points (2 victoires, 1 nul, 1 défaite, 0 bonus, 104 points marqués, 86 encaissés)

 

Entrée en matière compliquée pour Brive avec ce déplacement à Bayonne. Les intentions et l'envie de faire un résultat étaient là mais l'indiscipline et la non concrétisation en ont décidé autrement. Voyage à vide pour le CAB. Un CAB qui débute sa campagne à domicile par une victoire contre Colomiers mais une victoire compliquée seulement validée dans les dernières minutes de la rencontre après un retour des columérins en début de deuxième période. De retour au Pays Basque, cela se passe mieux avec un match nul obtenu à Biarritz. Chassé croisé entre les deux équipes qui en fin de match aurait pu basculer d'un côté comme de l'autre. Brive aurait pu l'emporter mais finalement ce sont deux bons points obtenus à l'extérieur. Si Brive l'a emporté contre Béziers et a dominé la rencontre, cette domination ne s'est concrétisée qu'en fin de rencontre avec deux essais consécutifs. Le bonus n'était pas loin mais n'a pas été obtenu. Réveil un peu trop tardif des brivistes.

 

Les points positifs

Une envie retrouvée. Après le traumatisme vécu la saison dernière, c'était la grande inconnue de ce début de saison : comment était le moral des troupes ? L'arrivée de Jeremy Davidson a permis de redynamiser un groupe. Si le plan de jeu est encore en phase d'apprentissage, les joueurs montrent tout autre chose sur le terrain. Restant sur 3 matchs sans défaite (2 victoires et 1 nul), le CAB accumule de la confiance sur le terrain. Cela n'avait pas été le cas la saison dernière. Les sourires sont de retour dans l'équipe. Brive a pris le bon wagon, à lui de se rapprocher de la première classe.

Des avants dominateurs. Brive a, depuis plusieurs saisons, pu s'appuyer sur un gros paquet d'avants. Des avants qui ont souvent fait la pluie et le beau temps au CAB. En ce début de saison, les brivistes ont été dominateurs dans le secteur des avants. Si la touche a connu des soucis, la mêlée n'a pas connu de difficultés. Qu'importe la composition du huit de devant, Brive a imposé sa puissance dans ce domaine et a récupéré de nombreuses pénalités. Dans le jeu, les avants cherchent encore le bon équilibre entre jeu au large et jeu au près. Avec un groupe homogène et large, tout le monde doit trouver sa place sachant que certains avants n'ont pas encore joué. Les automatismes vont s'améliorer et le groupe devrait être un atout principal du CAB cette saison.

Stuart Olding. C'était la recrue phare de cette intersaison et il est en train de le démontrer sur le terrain. Stuart Olding est le dépositaire du jeu briviste, sa plaque tournante. Il alterne entre le poste d'ouvreur et le poste de centre que ça soit sur la feuille de match ou pendant la rencontre. Son entente avec Matthieu Ugalde se peaufine semaine après semaine. Il est clairement ici pour relancer sa carrière car ses qualités sont d'un tout autre niveau que celui de la Pro D2. Déjà auteur d'un essai et de deux passes décisives, il sera un rouage important quant à la bonne saison du CAB. Un CAB qui devra aussi apprendre à jouer sans lui car Olding ne pourra faire les 30 matchs de la Pro D2, il devra souffler par moments et on verra à ce moment s'il y a une Olding-dépendance ou pas.

A l'ouverture ou au centre, Olding en impose sous le maillot du CAB

 

Les points négatifs

Une charnière en chantier. Le jeu offensif du CAB est encore sur courant alternatif. Jeremy Davidson et son staff cherche encore la bonne formule. Si devant, la rotation n'affecte pas le rendement, derrière c'est plus compliqué. Depuis plusieurs saisons, c'est le grand chantier du CAB. Brive peine à avoir une ligne de 3/4 au niveau de ses avants. Dans ce premier bloc, la charnière ne parvient à prendre ses marques et à impulser le bon rythme. Les titularisations s'enchainent mais on sent encore du tâtonnement. Après une charnière Marques - Ugalde sur les 2 premiers matchs, Brive a opté pour Delarue - Olding sur les deux suivants. Peut être qu'avec un meilleur nettoyage de la zone de ruck, la charnière parviendra à déployer ses ailes et à faire décoller cette ligne de 3/4 qui ne demande que ça.

La discipline. Contre Béziers, cela a été beaucoup mieux mais lors des 3 premiers matchs, la discipline briviste a couté cher. Brive a déjà récolté 4 cartons jaunes (+ une suspension de 2 semaines pour Damien Lagrange) et doit encore se faire à l'arbitrage de la zone des rucks, différente en Pro D2 qu'en Top 14. A Bayonne, Brive est dans le match mais un carton jaune change tout et offre la victoire aux bayonnais. Contre Colomiers, le CAB a le match en main mais une indiscipline chronique en début de seconde période relance complètement des columérins qui n'en demandaient pas tant. A Biarritz, les plaquages hauts ont failli couté cher tout comme les fautes en fin de match qui ont maintenu le BO à flot. De gros matchs sont au programme tout au long de la Pro D2 et il faudra se montrer discipliné pour en sortir vainqueur.

Attention à surveiller sa discipline qui peut faire tourner un match du mauvais côté

 

En conclusion

S'il manque un ou deux points pour rendre cette première partie très réussie, le bloc d'ouverture de la Pro D2 permet à Brive de se remettre en selle après la relégation et d'emmagasiner de la confiance pour la suite. Tout n'est pas encore parfait et c'est bien normal mais quelque chose est en train de naitre au sein de cette équipe en reconstruction et sur le terrain avec un nouveau jeu à mettre en place. Le CAB n'a pas manqué le train en gare et comme d'autres grosses cylindrées de cette Pro D2, est encore en rodage. Mis à part Mont de Marsan, seul en tête, beaucoup sont dans un mouchoir de poche pour le Top 6. Brive est parmi ces équipes et c'est déjà encourageant pour la suite.

 

Photos : Breniges FM

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 12
Béziers Bayonne
Bourg en Bresse Soyaux-Angoulême
Aurillac Mont de Marsan
Vannes Montauban
Colomiers Nevers
Provence Rugby Massy
Biarritz Carcassonne
Brive 21 20 Oyonnax
Résultats Top 14