Brive va dans le bon sens après ce 3e bloc
Publié le vendredi 23 novembre 2018 à 06:00

Avec un bloc à son avantage, Brive était attendu et devait commencer à montrer son potentiel. Et le CAB l'a fait en accumulant les victoires à domicile mais sans terminer le bloc invaincu. Les brivistes vont dans le bon sens mais n'ont pas encore atteint leur vitesse de croisière.
 

Bilan du bloc

V Montauban (15-3), V Nevers (31-13), D @Carcassonne (19-14), V Oyonnax (21-20)

1er avec 36 points (8 victoires, 1 nul, 3 défaites, 2 bonus, 282 points marqués, 212 encaissés)

 

Avec un bloc de 3 réceptions pour 1 déplacement, Brive ne pouvait se manquer et il ne l'a pas fait. Le match contre Montauban était tout sauf un match mais l'essentiel a été assuré à savoir la victoire. Pour le reste, on reviendra la semaine prochaine. Et les supporters ont bien fait ! Face au leader neversois, le CAB brille en première période avant de se relacher à l'heure de jeu. Brive avait le bonus mais la réaction de Nevers enlève ce point supplémentaire. Les brivistes sont leaders avant d'aller à Carcassonne mais à l'extérieur, cela ne se passe pas bien avec une entame catastrophique. Malgré tout, Brive limite la casse et relève la tête petit à petit pour décrocher (un peu par miracle) un bonus défensif. La réception d'Oyonnax rappelle le Top 14. Brive réussit un très bon début de match mais Oyonnax ne lâche rien et finalement échoue d'un rien face au CAB. Brive laisse le bonus à son adversaire mais reprend le fauteuil de leader de la Pro D2.

 

Les points positifs

Des points partout. Comme lors du bloc précédent, Brive remporte 3 des 4 rencontres pour un total de 13 points. Le CAB a pris des points partout, y compris un bonus défensif dans la seule défaite du bloc. Le total de points aurait pu être plus important mais les brivistes confortent leur place dans le Top 6 de cette Pro D2. Un Top 6 qui vient de créer un petit espace par rapport au milieu de tableau de ce championnat. Il est important pour une équipe en manque de confiance la saison dernière d'en accumuler le maximum dans cette première partie de championnat avant très bientôt de basculer sur la deuxième durant laquelle les phases finales vont se décider.

La discipline. Après avoir récolté 11 cartons jaunes et 2 rouges en huit matchs, Brive n'a récolté que deux jaunes supplémentaires (Da Ros pour Montauban, Mignardi pour Nevers) lors de ce 3e bloc tandis que les adversaires ont écopé de 6 expulsions temporaires. Ces dernières années, c'était le tendon d'Achille de l'équipe avec de nombreux cartons qui se payaient cher durant les matchs avec des points encaissés en infériorité numérique. Pour les prochains matchs, si Brive parvient à se discipliner en terme de cartons reçus et surtout de pénalités données à l'adversaire (comme sur un coup d'envoi par exemple), Brive sera difficile à prendre.

C'est plus intéressant de jouer en supériorité numérique qu'en infériorité !

 

Les points négatifs

Des points laissés en route. Après 12 journées, Brive est l'équipe qui a perdu le moins de matchs (3), l'équipe qui en a gagné le plus (8, avec Nevers) mais Brive n'a pas creusé l'écart sur ses poursuivants (3 points d'écart avec Carcassonne, 6e). La raison est simple : les points de bonus. Tandis que ses adversaires en ont récolté entre 4 et 7 (pour Oyonnax), les brivistes en ont 2. Si on prend par rapport à Oyonnax, c'est une victoire bonifiée gagnée "gratuitement". Sur ce bloc, Brive aurait pu (dû) remporter le bonus offensif contre Nevers et aurait du sortir Oyonnax de la zone du bonus défensif en fin de match (privilégier la pénaltouche au lieu de la pénalité). Brive va vite devoir être meilleur dans ce secteur pour ne pas avoir de mauvaises suprises au moment de faire les comptes au soir de la 30e journée.

Une intensité variable. C'est quelque chose qui commence à être récurrent et pas dans le bon sens. Premièrement, ce n'est pas le même Brive qui dispute ses matchs à domicile et celui qui se déplace. Dans ce bloc, Carcassonne était prenable à Albert Domec mais encore aurait-il fallu jouer deux périodes et y mettre un poil d'intensité et de vitesse. Secondement, si le CAB réalise de bonnes premières périodes, c'est moins le cas après la pause. Que ce soit Nevers ou Oyonnax, les 40 premières minutes (ou un peu plus) sont bonnes et même très bonnes mais après, les brivistes ont du mal à retrouver cette vitesse de croisière et s'offrent des fins de match frustrantes.

A nouveau, un essai encaissé à l'heure de jeu

 

En conclusion

A nouveau un bon bloc pour Brive qui termine en tête après avoir testé le fauteuil de leader au soir de la 10e journée. Les brivistes ont offert un gros match face à Nevers et ont été solides contre Oyonnax. Il reste bien évidemment à corriger ce problème de baisse de tension en seconde période et ce manque relatif d'envie sur les matchs à l'extérieur car le bloc qui arrive n'a rien de rassurant concernant ce dernier point : 3 des 4 matchs sont à l'extérieur. Mais si Brive corrige le problème, il pourrait frapper un grand coup et passer Noël tout en haut avec peut être un peu de séparation vis à vis des poursuivants directs. Et bonne nouvelle pour le prochain bloc : les quatre internationaux sont de retour !

 

Photos : Breniges FM

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Finale
Oyonnax 10 22 Brive
Béziers 27 23 Vannes
Aurillac 16 17 Biarritz
Mont de Marsan 48 22 Bourg en Bresse
Bayonne 45 15 Massy
Carcassonne 33 24 Provence Rugby
Montauban 9 6 Nevers
Colomiers 15 8 Soyaux-Angoulême
Résultats Top 14