Top 14 transferts CABrive : présentation de Api Naikatini
Publié le lundi 2 décembre 2013 à 16:45

papernewsLe CA Brive était à la recherche d'un joker médical pour remplacer Olivier Caisso depuis plusieurs semaines. Les supporters commençaient à s'impatienter quand ça y est, l'information est tombée ce matin : Api Naikatini, international fidjien, rejoint le CAB en tant que joker. Qui est il ? Est ce que c'est le bon choix ? Présentation de ce joueur.

Api Naikatini est le joker médical du CA Brive

 

Présentation et parcours du joueur

Le portrait du nouveau joueur du CA Brive Api NaikatiniApisai Namata Naikatini (vous pouvez le suivre sur Twitter @A_naika10)

Né le 4 avril 1985 à Nadi (Fidji)

1m95 115 kg

2e ligne / 3e ligne aile

Parcours

2006-2013 Wellington Lions (39 matchs, 4 essais)

2008-2009 Wellington Hurricanes (4 matchs)

2011-2013 Toyota Verblitz (4 matchs)

International fidjien depuis 2012 à 15 sélections (pour 1 essai), a participé à la dernière tournée européenne de son équipe

Api Naikatini : Mister T débarque en Corrèze

Aapi Naikatini affronte l'Italie avec sa sélection des Fidji

Premièrement, le surnom ne vient pas de nous mais s'il débarque à Brive avec la crête iroquoise, vous comprendrez que c'est justifié. Né aux Fidji, ce beau gaillard débute le rugby assez jeune et fait ses armes dans les écoles les plus renommées de l'archipel telles Marist Brother's High School et Natabua High School. Dans la première, on retrouve des noms bien connus dans le monde du rugby : Gabiriele Lovobalavu (ex-Toulon et Bayonne), Sunia Koto (talonneur de Narbonne) et un certain Dominiko Waqaniburotu. Comme s'est souvent le cas, les meilleurs joueurs des îles du Pacifique rejoignent la Nouvelle-Zélande pour poursuivre leur carrière scolaire et sportive. Api intègre The Wanganui City College avant que Wellington ne le sélectionne pour intégrer son équipe de province, l'antichambre du Super Rugby : les Wellington Lions. Avec Aukland et Canterbury, c'est l'une des trois meilleures équipes du championnat néo-zélandais (ex-NPC, dorénavant ITM CUp) donc le fidjien a l'occasion de jouer de gros matchs et d’emmagasiner de l'expérience. Le Graal arrive en 2009 quand il est intégré au squad des Hurricanes pour disputer le Super 14. Il y disputera 4 rencontres (Cheetahs, Lions, Sharks, Blues), toutes en tant que remplaçant. Tout en continuant d'évoluer avec Wellington, il part faire des piges dans le championnat japonnais avec Toyota. Ce qui ne l'empêchera pas de participer à la fin de l'ITM Cup cette année et d'échouer en finale contre Canterbury (4 matchs cette année, 3 fois titulaire). Au niveau international, il a intégré la sélection des Flying Fidjians en 2012 et compte à ce jour 15 sélections. Dans cette dernière tournée européenne, il a participé aux quatre tests de la sélection, tous en tant que titulaire. Il a pu croiser trois de ses futurs coéquipiers : Waqaniburotu, Koyamaibole et Radikedike. Peut être ont-ils fait pencher la balance du bon côté ?

Notre avis sur Api Naikatini

Dire que ça faisait un moment qu'on l'attendait n'est qu'un doux euphémisme ! Olivier Caisso, malade, n'est plus apte à jouer et donc il fallait un renfort en 2e ligne. Le staff a tout de suite annoncé la couleur en choisissant un profil "poutre". Avec ses 1m97 et ses 115 kgs (ça varie selon les sources : 110, 115, 128), le profil correspond amplement. D'origine fidjienne, le ballon ne lui brûlera pas les mains et éduqué chez les kiwis, il a les fondamentaux du rugby et ses techniques. En qualité de joker médical de Caisso, il n'est pas là juste pour trois mois et a donc la possibilité de montrer ses qualités sur une longue durée. Peut être qu'en fonction des résultats, un contrat ferme lui sera proposé à l'issue de la saison ? Le seul souci est qu'il faudra qu'il s'habitue vite au jeu et à la vie en Europe (et surtout au climat !!!) car l'équipe en a besoin et cela pourrait être le petit coup de pouce qu'attend l'équipe pour repartir sur de bons rails. Pour l'acclimatation, il ne devrait pas y avoir de souci avec la colonie fidjienne déjà présente à Brive (Waqaniburotu, Koyamaibole, Radikedike, Galala, Voretamaya).

 

Une petite vidéo du joueur en action

 

Article rédigé par Rémi Brazon Google+

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Toulouse 72
2 La Rochelle 67
 
9 Stade Français Paris 53
10 Brive 44
11 Montpellier 40
 
13 Pau 36
14 Agen 2
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 22
Lyon 41 30 Clermont Ferrand
Stade Français Paris 46 32 Pau
Toulouse 34 16 Racing 92
Bayonne 23 26 Castres
Toulon 34 17 Agen
Brive La Rochelle
Bordeaux Montpellier
Résultats Top 14