Brive à la recherche du petit plus à l'extérieur, l'analyse de la rencontre
Publié le lundi 3 décembre 2018 à 06:00

Mont de Marsan représente le dernier gros défi d'une longue série pour le CAB qui a enchainé les matchs de haut de tableau depuis plusieurs semaines. Si on sent bien que les brivistes peuvent faire mieux, ils reviennent avec un point de ce déplacement. En attendant mieux, on va se contenter de ça pour l'instant.
 

Les points positifs

Un voyage récompensé. Mont de Marsan a fait le plein depuis le début de saison à domicile donc c'est un déplacement compliqué pour les brivistes. Le staff avait fait le choix de laisser au repos ses internationaux en plus de certains titulaires (Da Ros, Hireche, Fa'aso'o remplaçants, Mignardi pas du voyage). L'équipe n'était malgré tout pas expérimentale mais manquait sûrement d'automatismes. Les joueurs ont montré de belles choses, a tenu tête à Mont de Marsan et n'a pas craqué à la suite de l'essai de Brethous. Bien au contraire. Mené 19-6, Brive est reparti à l'assaut du camp adverse pour d'abord revenir à 10 points et rêver à un possible bonus défensif. L'entrée des remplaçants a permis d'amener de la puissance qui a été décisive sur la dernière action. Seva Galala marque en coin et récompense les efforts consentis par son équipe avec un bonus défensif ramené d'un voyage chez un concurrent direct.

Galala s'arrache, casse 2 plaquages et va chercher le bonus défensif

 

Le banc de touche. A l'annonce de la composition d'équipe, le banc de touche du CAB était intéressant, restait à savoir si Brive serait toujours dans le coup au moment de l'entrée du banc (oui car avoir un "gros banc" ne sert pas à grand chose avec 30 points déjà dans la musette !). Brive subit le réalisme montois mais n'est pas hors de portée de Mont de Marsan. Pour la victoire, cela semble compliqué mais le bonus défensif reste jouable. Des joueurs comme François Da Ros, James Johnston et Said Hirèche amènent de l'expérience en plus du combat dans le jeu au sol, So'otala Fa'aso'o apporte de la puissance, bien utile dans ces conditions pluvieuses. Pour ses premiers ballons, Rory Scholes a montré des choses intéressantes avec de bonnes prises d'intervalles. Cela n'a pas toujours été le cas cette saison mais jeudi, le banc a permis au CAB d'aller chercher le bonus défensif à Mont de Marsan. Bon point pour les remplaçants.

 

Les points négatifs

Le réalisme. En fin de compte, c'est ce qui a fait la différence entre les deux équipes. En première période, Brive a tenu le ballon et était présent dans le camp montois mais n'a finalement inscrit que ... 3 points. De son côté, Mont de Marsan a été pragmatique et réaliste. Chaque présence était récompensée de 3 points. Après un début de match parfait en profitant de l'indiscipline briviste, les montois ont plus subi mais la réponse a été immédiate. La moindre présence dans le camp adverse était récompensée d'une pénalité que Laousse Azpiazu transforme en points. La même chose s'est reproduite en seconde période où le Stade Montois profite d'un carton jaune pour faire le break au score. Brive arrivera cependant en fin de match à être réaliste mais c'était trop tard pour espérer mieux.

La tactique. Le staff briviste avait-il prévu la pluie et le terrain gras ? Si les supporters commencent à être habitués à voir une équipe remaniée lors des matchs à l'extérieur, la composition à Mont de Marsan a surpris surtout la 3e ligne, une 3e ligne mobile mais légère. Dans les conditions qui étaient celles jeudi soir, le manque de puissance a fait défaut sur certaines séquences, notamment dans l'attaque de la ligne de défense. Les entrées en seconde période de Said Hirèche et So'otala Fa'aso'o ont fait beaucoup de bien au CAB sans pour autant enlever la bonne performance de Matthieu Voisin, Steevy Cerqueira et Peniami Narisia. Si cette tactique était prévue en connaissance d'une météo pluvieuse, le staff avait fait son choix en connaissance de cause. Sinon, est ce que la 3e ligne aurait gagné en poids pour s'adapter à des conditions plus humides ?

La pluie était-elle dans les plans initiaux des brivistes ?

 

En conclusion

Mont de Marsan et Brive sont en haut du classement depuis plusieurs semaines (depuis le début de la saison pour les montois) donc le choc entre les deux équipes a été serré. Quand en plus vous rajoutez des conditions de jeu compliquées, difficile de voir du jeu de mouvement. Le Stade Montois a su faire preuve d'un réalisme parfait, concrétisant chacune de ses présences dans le camp briviste. Les brivistes n'ont pas démérité mais il manque toujours ce petit quelque chose pour réaliser le gros coup. Toujours un peu le même sentiment à l'issue d'un match à l'extérieur : à la fois proche et loin à la fois. Prochain test pour le CAB : jeudi à Provence.

 

Rémi Brazon, Rédacteur
A lire aussi sur allezbriverugby
Classement Top 14 Pts
1 Montpellier 81
2 Racing 92 80
 
13 Oyonnax 39
14 Brive 36
Classement Top 14 complet
Résultats Journée 14
Provence Rugby 22 20 Brive
Nevers Soyaux-Angoulême
Bourg en Bresse Mont de Marsan
Montauban Massy
Colomiers Bayonne
Aurillac Vannes
Biarritz Béziers
Carcassonne Oyonnax
Résultats Top 14